Article

Objectif 100 000 déclics d’engagement !

C’est quoi, un déclic ? Qu’est ce que ça change pour celles et ceux qui les vivent ? On décrypte ce phénomène qui nous met en mouvement. Et on vous explique comment il peut (vraiment) changer la donne !

Publié le
24/3/2022
PARTAGER SUR

Mercredi 23 mars, toute la communauté Vendredi s’est réunie lors de notre première soirée de l’impact. Salariés engagés, entreprises, associations, partenaires... On a toutes et tous partagé le constat de l’urgence sociale et environnementale.

Cette urgence, elle nous pousse à agir. Rapidement.

Elle nous donne aussi l’énergie et l’enthousiasme de se mettre en mouvement. Ensemble.

Pendant cette soirée, on a célébré les 10 000 histoires d’engagement rendues possible depuis 2018 avec Vendredi. On a aussi parlé de nos déclics d’engagement ; ces moments, ces rencontres, ces lectures qui ont tout changé et qui nous ont donné envie d’agir.

Ensemble, on s’est réuni autour de l’envie, et même de la nécessité, de démultiplier ces déclics. Ensemble, on s’est donné un objectif : susciter 100 000 déclics d’engagement d’ici 2023.

Dans cet article, on vous raconte comment on peut y arriver, collectivement. Et avec vous !

Le déclic d’engagement : une prise de conscience qui pousse à l'action !


C’est quoi concrètement un déclic ? Qu’est ce que ça fait dans la tête, dans le corps ? Et qu’est ce que ça change pour les personnes qui les vivent ?

Un déclic, c’est littéralement ce qui déclenche. C’est un début, un lancement, qui implique que quelque chose se produit ou se met en mouvement à un moment précis, soudain. Le déclic d’une arme à feu déclenche une détonation, le déclic d’un chronomètre déclenche le début d’un temps...

Alors quand il se passe dans la tête, le déclic est comme un mécanisme interne qui se déclenche. Et suscite un passage à l’action.

Qu’en est-il du déclic d’engagement ? On peut le décrire comme une prise de conscience. La plupart du temps, c’est la prise de conscience d’une injustice, d’une inégalité. La lecture du dernier rapport du GIEC, la participation à une Fresque du climat, le visionnage d’un documentaire sur les violences animales... Mais aussi une action de bénévolat avec La Croix Rouge, du volontariat en Amazonie, une période difficile...

Mon déclic, c'était quand j'avais 8 ans, grâce à mon institutrice, Madame Yhuel. Elle avait décidé d’axer toute notre année de CM1 autour de l’écologie. Je me suis rendue compte que notre planète allait mal, et que j’allais entendre parler des enjeux environnementaux pendant très longtemps.
- Justine, Brand Designer

Le déclic d’engagement n’est donc pas un déclic comme les autres. Il change la vie de celles et ceux qui le vivent. Avoir un déclic, c’est porter un nouveau regard sur ce qui nous entoure. Cette prise de conscience est souvent comparée à une paire du lunettes qui nous fait voir le monde différemment, et que l’on ne pourrait plus jamais enlever. Le déclic d’engagement déclenche ainsi un changement individuel, et irréversible.

Enfin, le déclic d’engagement suscite intrinsèquement une émotion forte. Celle-ci peut être négative : de la colère, de l’impuissance, du dégoût... Et mener à un sentiment de révolte ou d’impuissance.
Mais le déclic d’engagement peut aussi susciter des émotions positives : de la joie, de l’énergie, de la puissance. Et c’est pour ça qu’avoir un déclic d’engagement, c’est une super nouvelle face à l’urgence sociale et environnementale : il donne la force de vouloir créer du mieux. De vouloir faire bouger les lignes à son échelle pour un monde plus juste, plus égalitaire.

Mon déclic, c'était en 2017. Je sortais d'un burn-out, et j'ai décidé de partir en Inde m'enfermer dans un ashram pendant 1 mois. Je suis revenue, un peu différente. J'avais levé un tas de croyances bien ancrées dans ma tête. J'étais sortie du moule. Je ne rentrais même plus dedans.
- Diane, Consultante

En fait, c’est ça, la particularité du déclic d’engagement : mettre les gens en mouvement. Et c’est dans cette particularité que le déclic porte son immense potentiel : passer du phénomène individuel au mouvement collectif !

Ensemble, 1 déclic + 1 déclic + 1 déclic... = 100 000 déclics ?


Quand on vit un déclic, on ressent une envie presque viscérale d’agir. Pour y répondre, on peut s’engager : soutenir une association, aller en manifestation, créer du lien, innover... Les façons d’agir sont diverses et multiples.

Pour se mettre en mouvement, on peut aussi choisir de susciter de nouveaux déclics autour de nous. Embarquer les personnes qui nous entourent dans ce passage à l’action.

Pour cela, les moyens sont nombreux. Lors de la soirée de l’impact, vous nous en avez partagez des dizaines. A l’unanimité, ce qui est revenu, c’est d’en parler. Témoigner. Partager ce qui a déclenché sa ou ses prises de conscience. Pour qu’un déclic en suscite toujours un autre !

Que se passerait-il si chacun d’entre nous parlait autour de lui de son déclic d’engagement, dès aujourd’hui ? Que se passerait-il si nous étions des centaines, des milliers à partager nos histoires et à susciter des déclics autour de nous ?

C’est en agissant ensemble que l’on pourra faire en sorte qu’un maximum de personnes vivent, elles aussi, un déclic d’engagement. C’est en créant un mouvement que l’on donnera à d’autres l’énergie, à leur tour, de passer à l’action et de changer les choses.

Pour susciter 100 000 déclics d’engagement d’ici 2023, on a besoin d’entendre et de faire entendre des centaines, des milliers d’autres déclics. Avec nous, partagez vos belles histoires. Celles dont vous êtes fiers. Celles qui vous ont marqué. Celles qui donneront envie à d’autres d’agir !


On vous propose 3 façons de partager vos déclics d’engagement, que vous soyez un citoyen, une entreprise ou une association :

1️⃣  Partager son déclic sur les réseaux sociaux pour faire rayonner le message auprès d’un maximum de personnes

Pour ça, on vous propose des posts types et des visuels à compléter très facilement.

2️⃣  Partager son déclic dans son entreprise pour donner envie à ses collègues ou ses collaborateurs

Par mail comme via votre messagerie interne, on vous propose des messages à personnaliser.

3️⃣  Partager son déclic à son entourage et ses proches

Des messages types pour parler de votre déclic dans un message personnel ou une conversation de groupe.

Rejoignez le mouvement : partagez vos déclics d’engagement !

Je partage mes déclics d’engagement !

Ne manquez pas nos meilleurs articles

Nos dernières ressources

Merci ! A bientôt dans votre boîte mail...
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné comme prévu.
Pourriez-vous réessayer ?

Entreprise

Nous vous aidons à mobiliser simplement vos équipes et faciliter vos échanges avec les associations.

Association

Nous vous aidons à mobiliser simplement des volontaires et des entreprises à vos côtés pour démultiplier votre impact.

Citoyen

Nous vous aidons à vous engager pour une association que ce soit sur votre temps professionnel comme personnel.